https://www.comptoirdelours.fr/conseil/bien-poser-un-parquet/

Différents types de pose existent pour installer un parquet : une pose clouée, une posé collée, une pose flottante (la pose flottante peut être réalisée avec encollage des rainures languettes, ou sans colle avec un système Clic).

La façon de poser dépend de plusieurs critères :

  • la nature du parquet : massif ou contrecollé
  • la nature du support : chauffage par le sol, etc.
  • le système d’assemblage des lames : rainure et languette ou système clic
  • l’usage : grand trafic, trafic modéré…

La pose clouée concerne uniquement les parquets massifs d’au moins 21 mm d’épaisseur (cloué sur lambourdes).

Concernant la pose collée en plein, ce système de pose est obligatoire dans le cadre d’un chauffage au sol basse température (cette pose convient autant au massif, qu’au contrecollé).

Pour la pose flottante collée, le parquet n’est pas collé au support, on n’encolle alors que les rainures ou les languettes (pour le parquet contrecollé).

La pose flottante sans colle, concerne les parquets flottants avec un système de clic d’assemblage.

Quelques remarques applicables à tous les parquets

Ne pas oublier que le parquet flottant est en bois véritable, qu’il peut avoir des variations de teintes, et peut avoir des nœuds pour certaines essences, les échantillons peuvent avoir des variations de tons par rapport aux lames.

Le bois à tendance à foncer ou à s’éclaircir s’il est trop exposé à la lumière.

Il peut également changer de ton sous un tapis, c’est un phénomène naturel.

Le bois étant un matériau vivant, il évolue selon les saisons. Il est normal et naturel qu’il se dilate ou se rétracte en fonction des écarts de température, ou d’humidité.

Conseils de pose

La pose doit être faite à une température ambiante comprise entre 18 et 20°C. Le parquet doit être stocké à plat durant au moins 48h avant la pose.

Il est conseillé d’ouvrir plusieurs paquets de lames, afin de les mélanger pour harmoniser la variation de couleurs. Le support doit être propre, plan, sec et sain. Les lames doivent être posées parallèlement à la longueur de la pièce.

Le joint périphérique doit être de 8 mm le long des murs, escaliers, tuyaux, poteaux, etc. La largeur des lames cumulées ne doit pas dépasser 8 ml, sinon il est nécessaire de prévoir un joint de fractionnement (barre de jonction).

2 essences de bois (hêtre et érable) ne peuvent pas être posées sur un sol chauffant, car ces essences de bois sont considérées comme des bois dits nerveux.

Dans les lieux humides, il est déconseillé de poser du parquet flottant ou contrecollé (le bois et l’eau ne sont pas très compatibles). Il est préférable d’y poser du parquet massif exotique, comme le bambou imputrescible.

Derniers articles