Continuer sans accepter
Comptoir de l'Ours utilise des cookies et des technologies similaires afin d'améliorer votre expérience utilisateur sur notre site, réaliser des statistiques d'audience et mesurer la performance de nos campagnes de publicité.
Nous respectons votre vie privée : vous pouvez choisir d'accepter le dépôt de tout ou partie de nos cookies sur votre navigateur, ou continuer votre navigation sans accepter. Votre choix sera sauvegardé pour 12 mois. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences relatives aux cookies en cliquant sur le lien "Gestion des cookies" en bas de la page.
Tout accepter
Gérer mes cookies
Continuer sans accepter
Personnalisation des cookies
Tout accepter et enregistrer
Google Analytics
Mesure d'audience
Accepter
Refuser
Facebook
Publicité ciblée,
Campagnes marketing
Accepter
Refuser
Pinterest
Publicité ciblée,
Campagnes marketing
Accepter
Refuser
LinkedIn
Publicité ciblée,
Campagnes marketing
Accepter
Refuser
Enregistrer mes préférences

Quelle peinture
Pour une chambre d'enfant ?

Quelle peinture
Pour une chambre d'enfant ?

 

Pour le bien-être de bébé et des petits, il est important de créer un environnement sain, et cela commence dans leur chambre, avec l’application d’une peinture adaptée. Peinture dépolluante, biosourcée, à faible émission… Quelle est la différence entre toutes ces peintures et comment choisir ? Le Comptoir de l’Ours vous dit tout ! 

 

Peinture classique : attention à la santé de bébé !

Il existe différents types de peinture traditionnelle, en majorité des peintures acrylique et encore quelques peintures glycéro. Ces peintures sont fabriquées à partir de composants issus de la pétrochimie, et les solvants qu’elles contiennent émettent des composés organiques volatils (COV) dans l’air. Le formaldéhyde notamment peut avoir des conséquences sur la santé : irritation des muqueuses, migraines, nausées, troubles respiratoires... 

 

L’autre problème des COV, c’est qu’ils se libèrent dans l’air pendant des mois, voire des années après l’application d’une peinture. A haute concentration, ils polluent l’air intérieur et l’environnement. Un adulte est moins sensible aux conséquences des COV, mais pas un enfant, dont le système respiratoire est immature. Il faut donc être très vigilant dans le choix d’une peinture destinée à une chambre d’enfant ; les petits passent en effet beaucoup de temps dans leur chambre, ils sont donc potentiellement plus exposés aux COV. Heureusement, il existe des alternatives saines !

 

Des solutions plus saines et variées avec les peintures environnementales  

Pour une chambre d’enfant, plusieurs solutions sont possibles afin de limiter la diffusion de COV, et les peintures écologiques, appelées également peintures environnementales, sont vos meilleures alliées.

La peinture dépolluante est une alternative intéressante car elle absorbe le formaldéhyde présent dans l’air. Notre peinture dépolluante Elipure est une peinture innovante à base de résine acrylique aux propriétés assainissantes. Elle capte et détruit le formaldéhyde quelle que soit sa source (peinture, mais aussi meubles, revêtements de sol, vernis, colles, produits ménagers, etc.) afin de purifier durablement l’air que votre enfant respire.

 

D’autres peintures vont quant à elles limiter drastiquement la quantité de COV qu’elles émettent. C’est le cas de notre gamme Halo, sans solvants et à base de résine acrylique en dispersion aqueuse, qui contient moins d’1 g de COV par litre, là où la réglementation européenne fixe le seuil maximal à 30 g par litre. Elle fait partie des peintures les moins émettrices du marché et bénéficie de l’étiquetage A+ (la meilleure note), ce qui signifie qu’après 28 jours elle émet très peu, voire pas du tout de COV.

 

L’alternative la plus naturelle pour peindre une chambre d’enfant reste cependant la peinture à base de composants naturels. Sans solvants dérivés du pétrole ni métaux lourds, ces peintures ne rejettent pas de particules dans l’air. Elles sont liées à la chaux, la caséine, l’huile de lin, ou encore avec de la résine ou des algues. C’est le cas de la peinture biosourcée Veïa, qui est formulée à partir d’une résine végétale en émulsion aqueuse. Ses composants proviennent à 92% de matières premières renouvelables et naturelles afin de respecter l’environnement et votre santé. De quoi garantir un air sain dans la chambre de bébé…

Des peintures de qualité et faciles d’application

Vous l’aurez compris, pour préserver la santé des enfants, l’application de peintures contenant des COV est à éviter dans leur chambre. Moins il y a de composants chimiques, mieux c’est pour les petits, et quand ils sont remplacés par des ingrédients naturels sans risque pour leurs petits poumons, c’est encore mieux ! Afin de limiter le risque d’exposition à des polluants, nous vous conseillons de peindre la chambre de bébé environ 3 à 4 mois avant son arrivée et d’aérer la pièce au moins 15 mn par jour, quelle que soit la saison.

Les peintures respectueuses de l’environnement ont toute leur place dans une chambre d’enfant. Privilégiez les peintures étiquetées A+, qui émettent au maximum 5 g de COV par litre après 28 jours. Leur prix au litre est généralement un peu plus élevé que les peintures classiques, mais le confort et la sensation de sécurité qu’elles procurent constituent un gain considérable. Oubliez les a priori fréquents concernant la qualité des peintures écologiques : leurs propriétés techniques et le confort d’application sont comparables aux peintures classiques. Aucun risque de jaunissement, d’altération des couleurs ou de cloques.

 

Les peintures Elipure, Halo et Veïa sont agréables à appliquer et disposent d’un très bon pouvoir opacifiant et garnissant. Elles s’appliquent en deux couches sur fond préparé, ou après l’application d’une impression (sous-couche) sur les fonds bruts ou absorbants. Leur aspect final est comparable à celui d’une peinture classique. 

 

Pour une chambre de bébé ou une chambre d’enfant, nous vous conseillons de choisir une peinture à l’aspect velours, au fini doux et délicat particulièrement adapté à l’ambiance d’une chambre. Sa résistance permet un lavage des murs, ce qui est bien utile dans une chambre d’enfant ! Concernant la mise en couleur, soyez créatifs : les peintures Elipure et Halo peuvent être teintes dans toutes les couleurs que vous désirez, et la peinture Veïa est disponible dans 142 teintes harmonieuses. Alors… sortez du bleu ou du rose, et amusez-vous ! Après tout, c’est une chambre d’enfant.