https://www.comptoirdelours.fr/aix-les-milles-peintures-du-sud/conseil/peindre-un-bois-tropical/

Les bois tropicaux, tels que l’Iroko et le Padouk, peuvent exsuder des huiles anti-siccatives qui vont ralentir ou empêcher le séchage des peintures alkydes.

Le Teck, Niangon, Doussié et Merbau exsudent également des matières grasses qui perturbent l’adhérence des peintures, ce qui entraîne un risque de tache ou de cloquage.

Traitement avant la mise en peinture sur ce type de bois :

Dégraisser soigneusement avec un chiffon imbibé du diluant 160 (éviter les diluants tel que le White Spirit, trop gras). Renouveler régulièrement le chiffon afin de ne pas encrasser le support puis laisser sécher. (Sur Doussié, plus sujet aux migrations de taches, dégraisser avec une solution d’eau ammoniacale ± 150 ml d’ammoniaque par
litre d’eau, rincer et laisser sécher.)

Après séchage, appliquer rapidement, avant que d’éventuelles remontées migrent à nouveau en surface, un des systèmes suivants :

– Après dégraissage, sur bois exsudent des huiles anti-siccatives (Iroko et Padouk) : 1 couche d’Isolant PORISOL puis 2 couches de PEGACRYL SATIN, ou 1 couche de FASSIPRIM AQUA et 2 couches de FASSILUX AQUA XPE SATIN, ou 1 couche d’HALOTECH diluée à 5% et 2 couches d’HALOPORE non diluées ou 2 couches d’HALOPORE la 1ère diluée de 5 à 7 %. Ne pas appliquer de produits alkydes.

– Après dégraissage, sur Niangon, Doussié, Teck, Merbau, du fait d’une mauvaise adhérence des peintures en phase aqueuse sur ces bois, il est préférable d’appliquer des peintures alkydes en phase solvant tel que : 1 couche de FASSIPRIM et 2 couches de FASSICOAT sans dilution ou 1 couche de FASSIPRIM et 2 couches de FASSILUX sans dilution (BRIOPORE ou BRIOPORE SATIN) selon la brillance souhaitée (1ère couche diluée à 10 % de white-spirit en impression et 1 couche de finition sans dilution).

Derniers articles